Université de BordeauxCluster of excellence

Agnès Villechaise

Agnès Villechaise

Maître de conférences en Sociologie à l'Université de Bordeaux et membre du Centre Emile Durkheim.

Agnès VILLECHAISE est à la fois élue au conseil scientifique du Centre Emile Durkheim, responsable du tutorat de sociologie en licence, référente évaluation pour la Faculté de sociologie, co-fondatrice et co-responsable du master professionnel « Problèmes sociaux et politiques urbaines » et du master "Ingénierie sociale - Intervention et innovation sociales". Ses enseignements portent sur les catégories urbaines défavorisées et les politiques urbaines, le modèle d’intégration républicain, la laïcité et l’identité des populations issues de l’immigration, les jeunesses musulmanes et les expériences du  religieux, la méthode qualitative.

Ses recherches ont concerné les modes de vie des habitants des grands ensembles, l’évaluation des politiques urbaines, l’expérience des personnes en situation d'illettrisme, la participation et l’offre de démocratie locale, la sociologie du travail et des organisations dans les services publics de proximité, et depuis 2013 la construction identitaire des descendants de migrants maghrébins. Elle mène actuellement une étude intitulée Jeunes musulmans fondamentalistes. Analyse d'une critique radicale, dans le cadre de l'appel à projets Attentats-recherche du CNRS.

Dernières publications :
[2015] « La politique de la ville française : effets… méfaits ? », postface in Thomas Kirszbaum (coord.), En finir avec les banlieues ? Une illusion française, Paris, Editions de l’Aube.
[2014] Avec Thierry Oblet, « Dans la cuisine des opérateurs de l’agglomération bordelaise : les recettes de la mixité sociale et leurs effets », in Agnès Deboulet et Christine Lelèvrier (dir.) Rénovations urbaines en Europe, Presses universitaires de Rennes, collection Villes et Territoires.
[2014] Sous le pseudonyme collectif de Emile Victoire, avec Charles-Henry Cuin, François Dubet, Didier Lapeyronnie, Thierry Oblet, Sandrine Rui, Joël Zaffran), Sociologie de Bordeaux, Nouvelle édition, Paris, La Découverte (1ère édition 2007).



HAUT