Innovation Sociale et Territoires 

Doctorat

Plusieurs recherches menées dans le cadre de travaux de thèse en cours au sein des laboratoires partenaires de Crisalidh contribuent à éclairer le phénomène "innovation sociale", aussi bien en tant que modalité d'émergence de nouvelles pratiques ou relations sociales qu'en tant que leitmotiv caractéristique de "l'esprit du temps".

C'est pourquoi Crisalidh propose aux doctorant.e.s un cadre de discussion interdisciplinaire leur permettant de confronter leurs approches de l'innovation sociale et de contribuer à une analyse "pluri-" voire "trans-" disciplinaire de ce phénomène.

Le premier séminaire, qui s'est tenu le 18 janvier 2017, a ainsi permis de croiser les regards de plusieurs doctorant.e.s et de "jeunes" docteur.e.s sur cet objet incertain que constitue l'innovation sociale, au prisme du cadre théorique propre à la discipline dans laquelle s'inscrit chacun de ces travaux de thèse.

Les doctorant.e.s Jérémy Brémaud (« Comment repenser l'accompagnement des projets d'innovation sociale de rupture, de leur conception à leur déploiement ? », sous la direction de Claude Dupuy, GREThA, UMR CNRS 5113), Laura Douchet (« Être une entreprise et servir la Société : analyse socio-politique des premiers dispositifs territoriaux des politiques publiques d’appui à l’innovation sociale », sous la direction de Xavier Itçaina, Centre Émile Durkheim, UMR CNRS 5116) et Txomin Poveda (« There is an alternative : la réinvention du vivre ensemble par les initiatives locales », sous la direction de Francis Jauréguiberry, PASSAGES, UMR CNRS 5319) ont pu échanger avec Mathilde Allain (« Défendre le territoire. La construction de solidarités internationales par les organisations paysannes colombiennes », sous la direction d'Antoine Roger, Centre Emile Durkheim, UMR CNRS 5116) et Jean-Jacques Manterola (« L'économie sociale : une ressource territoriale ? Approche comparative, en Communauté autonome basque et Pays basque français, de deux secteurs d'activité : l'Insertion par l'Activité économique et l'Aide à domicile », sous la direction de Xavier Itçaina, Centre Émile Durkheim, UMR CNRS 5116) qui avaient récemment soutenu leurs thèses (novembre et décembre 2016).

Ont également participé à ces échanges Vincent Angel, Xabier Itçaina, Yannick Lung, Luc Pabœuf et Sandrine Rui.



HAUT